a
a
aa
aprint this page print this pageprint this page
a   a
a
a

 

 
a
a

 
Soget : l'histoire de la traduction sous le signe de l'innovation
a
[Nous avons été pionniers dans le secteur de la traduction et dès le début, nous avons recherché des solutions ingénieuses qui, dans de nombreux cas, ont marqué l'histoire de notre profession, en créant des termes et en développant des technologies encore aujourd'hui utilisées par clients et concurrents]


Veuillez trouver dans le dossier suivant des exemples de travaux que nous avons réalisés durant nos premières années d'activité :

Nous étions dans les années 70 : le développement des sociétés d'engineering et de conception industrielle, ainsi que le dynamisme des échanges internationaux faisaient monter la demande de manuels et de documentations techniques en langues étrangères.
A la qualité des textes dactylographiés sur les premières machines à écrire électriques - que nous avions importées avec des claviers dans toutes les langues - nous avons associé le service de "paste-up" (la première forme et le précurseur de ce qui deviendra la mise en page), en ajoutant aux textes dactylographiés des images et des dessins adaptés aux différentes langues.
Un travail de précision qui requérait l'utilisation de correcteur blanc (les tout premiers!), de ciseaux et de colle. Ceci a permis d'éliminer les encombrants renvois numériques et autres légendes en pied d'image, et de faire des collages qui, une fois photocopiés, étaient identiques à l'original - voire parfois mieux du point de vue de la qualité - dans chaque langue traduite. Nos travaux en anglais et en persan passaient alors par les mains du personnel des installations flambant neuves de Bandar Abbas.

Paste-up

Toujours durant cette période, en nous inspirant du terme "produit assimilable", nous avons pu offrir à notre clientèle du secteur publicitaire une baisse des coûts pour la traduction des emballages, grâce notamment à la réutilisation de textes précédemment traduits et photocomposés, pour réaliser des étiquettes d'emballages alimentaires de gammes de produits similaires dans les langues qui, à l'époque, étaient qualifiées d'"étranges", comme l'arabe, le russe et le japonais. Nous souriions quand de nouveaux clients potentiels nous demandaient si nous pouvions offrir des produits assimilables de type A et B… notre terminologie d'entreprise étaient passée dans le langage courant ! De telles solutions, par ailleurs, avaient 20 ans d'avance sur les systèmes de TAO : déjà à l'époque nous étions en mesure pour des textes répétitifs d'appliquer des remises importantes.

Arrivent la fin des années 70 et le début des années 80 et Soget, qui est l'entreprise numéro un du secteur, adopte la "machine à boules" d'IBM, qui permet de dactylographier avec de nouveaux caractères et des outils de la presse, comme l'italique, le gras, etc... A cette époque, SOGET se dote de "composers" équipés d'une mémoire et préparés pour les langues écrites de droite à gauche, comme l'arabe, pour donner à l'impression une qualité typographique. Avec ces outils techniques et des professionnels de haut niveau, SOGET participe à des projets de renommée internationale comme l'aéroport de Djeddah (où s'alignaient les plus grandes entreprises allemandes, sous la houlette de Hochtief), les infrastructures de désalinisation d'Al Jubail (fer de lance de l'industrie électro-mécanique italienne : Franco Tosi, Ansaldo et GIE) et les centrales téléphoniques de Pirelli-Sirti en Lybie, traduisant ainsi des dizaines de milliers de pages. Pendant longtemps, nous avons été les seuls en Italie en mesure de garantir et délivrer des services de cette ampleur.

Au milieu des années 80, SOGET est citée dans les titres des principaux magazines spécialisés en informatique pour avoir adopté le IBM XT, le premier PC de l'histoire. Avec le logiciel “WordStar” , la disquette remplace le papier et nous nous lançons dans le traitement de texte multilingue.

IBM XT

À l'époque déjà nous ressentions le besoin d'avoir un réseau et, en étroite collaboration avec la frime anglaise RAIR, nous avons utilisé une des premières solutions de peer-to-peer.

Vers la moitié des années 80, nous n'adoptions plus que des imprimantes laser et nous avons créé en interne une division de PAO, composée d'opérateurs qui se sont spécialisés dans l'utilisation des principaux logiciels - alors à leurs débuts - d'abord Ventura Publisher, puis Aldus Pagemaker, et enfin Interleaf.

En 1991, SOGET comprend, avec plus de vingt ans d'avance sur ses concurrents, la nécessité de posséder un programme de gestion et le met en place. Cela a été la réponse la plus efficace aux besoins de l'entreprise d'organiser des projets internationaux pour la moyenne et la grande industrie.

SOGET crée des caractères pour pouvoir mettre en page dans toutes les langues et tous les alphabets, et ce en créant des polices en cyrillique, en grec, en polonais, etc... les ouvriers polonais qui devaient se former sur la documentation de formation d'ISVOR FIAT ont donc pu lire correctement dans leur langue grâce aux polices de nos produits, qui disposaient de caractères spéciaux.

New 500

C'est à cette époque que remonte l'acquisition des premières stations de travail : les Documenter Rank Xerox et les stations Apollo.

Vers le milieu des années 90, en vrai pionniers, nous travaillons avec le premier système de traduction assistée ALP (Automated Language Processing), et nous passons rapidement à Translation's Manager à la sortie du premier opus de la série d'IBM. Parallèlement, nous commençons le développement d'outils pour l'importation de divers formats et la création automatisée de glossaires.

Avec la fin des années 90, pour SOGET, les logiciels leaders du marché de la traduction assistée deviennent des outils quotidiens qui devient en mesure de garantir la compatibilité entre tous les principaux logiciels de TAO. Nos solutions nous permettent d'opérer sur n'importe quel document XML, HTML, Word, PowerPoint et Excel, et sur tous les formats de PAO (Adobe FrameMaker, InDesign, PageMaker, Interleaf, MS-Publisher et Quark-Xpress).

Au début des années 2000, comme les lignes de documents techniques prévoyaient quantité de dessins de plus en plus importante, nous avons développé un outil complémentaire pour intervenir directement sur les fichiers AutoCad originaux au format DWG en extrayant, en traduisant (toujours dans le cadre de la TAO) et en ré-insérant la nomenclature.
Nous avons en outre réalisé des filtres pour la traduction de supports numériques: fichiers Flash et multimédia.

Dans la rubrique "Plus d'infos", vous pouvez visionner un de nos premiers films Flash sur nos Points forts.

Aujourd'hui , nous sommes partenaires des plus importantes multinationales des technologies de la traduction, de la mise en page et de l'impression, comme : Adobe Systems Inc., Across Systems GmbH et SDL Trados.

  Contacts
a   Mail
Contactez notre service commercial
a
  skype logo Skype
Comuniquer avec notre équipe
Appelez-nous gratuitement >
a
  Soget srl Soget srl
Via Roncaglia 14
20146 Milan, Italy
+39 02 4859141
a  
  Preventivo on-line Devis en ligne
En 24 heures, sans engagement !
Remplir le formulaire >



a
a
a
a